dimanche 28 janvier 2018

Dieselgate : une étude a fait respirer des gaz d'échappement diesel à des singes...

Aux États-Unis, un procès à l’encontre de Volkswagen a dévoilé une étude sordide financée par le groupe, peu avant le dieselgate. 

Dans cette étude de l’European Research Groupe on Environment and Health in the Transport Sector, une dizaine de singes  étaient placés devant des écrans pour «les divertir». On leur faisait ainsi inhaler des des gaz échappement d’un véhicule diesel, confinés dans une salle hermétique, pour prouver que les moteurs en question étaient plus propre que les anciens. 

Et vous vous en doutez, car il s’agit ici du dieselgate, les moteurs du test étaient modifié pour que limiter les niveaux de pollution par rapport à un usage réel...

Plus de détails sur l’article original du New York Times. Voire aussi le résumé/traduction de Caradisiac.

mardi 9 janvier 2018

Un exemple de production de la B.A.D

Je republier ici un article publié par l'un de nos membres il y a quelques années de cela sur le forum, article malgré tout toujours d'actualité :


Bonjour,

Ce communiqué à pour attention de dénoncer et, nous l’espérons, changer une mode qui s’avère dangereuse.
Il s’agit d’un élément devenu malheureusement trop commun dans nos rues aujourd’hui, le Diesel.

Près de 50% du parc automobile français est équipé d’un bloc Diesel, et il y a peu près autant de chances que vous soyez justement possesseur d’un tel véhicule ; mais n’y voyez surtout pas une attaque.
Au contraire, nous allons vous faire découvrir que le gazole n’est pas le moyen le plus économique ni le plus écologique.

Aujourd’hui, tout acheteur potentiel est plébiscité d’acheter une voiture diesel, choix souvent déraisonnable. Mais commençons avec des arguments :


Point économique :
Vous remarquerez qu’entre un moteur essence et un diesel de puissances équivalentes, le prix est sensiblement supérieur pour le diesel.
Ex : Peugeot 206 1.4e 16V 90ch = 14 950 € Volkswagen Golf 1.6 102ch = 16 760 €
Peugeot 206 2.0 HDi 90ch = 15 950 € Volkswagen Golf 1.9 TDI 105ch = 19 200 €
La raison première est le surcoût de fabrication, et on y retrouve après un petit supplément marketing pour l’engouement du public face au diesel.
On dira : « Certes, mais le gazole est moi cher que le SP ! ». Tout à fait, c’est pourquoi il faut alors parler de seuil de rentabilité :
Pour rentabiliser l’achat d’un diesel par rapport à une essence, il faut avoir un kilométrage suffisamment élevé ; ainsi le surcoût à l’achat est comblé par l’économie de carburant. Voici donc ce seuil de rentabilité, qui est un kilométrage annuel avec une légère marge :

Essence < 20 000 km/an < Diesel

Vous pouvez calculer combien de kilomètres il vous faudra pour rentabiliser l’achat d’un véhicule Diesel avec l’aide de cette formule simplissime attachée à ce document.




Evolution du marché du pétrole : 
Nos réserves de pétrole s’épuisent, et il s’avère vital de découvrir de nouvelles techniques et de nouvelles énergies, peu polluantes et renouvelables. Ce tarissement a déjà des impacts sur la société : le prix du baril ne cesse d’augmenter, et, vous l’aurez sans doute remarqué, cela se paie à la pompe.
Le gazole (« mazout »), énergiquement plus riche que le Sans Plomb, coûte cependant plus cher à produire que ce dernier ; mais les taxes françaises ont favorisé l’essor du gazole (utilitaires, routiers), le SP étant plus taxé.
Il est très probable que le gazole atteigne d’ici peu le prix de l’essence, voire le dépasse comme c’est déjà le cas (et l’a toujours été) dans certains pays. C’est maintenant qu’il faut faire un choix intelligent, et mûrement réfléchi ! . . 

Point écologique & sanitaire :
Ici, le problème est lié à la définition du terme pollution. 
En France, et généralement en Europe, on va parler de CO2 , gaz à effet de serre ; que les moteurs diesel rejettent moins que leurs homologues à essence (-25%).
Mais il y a deux autres trouble-fête bien moins médiatisés, ayant un impact sur la santé : 

Les oxydes d’azote.
Appelés NOx, ces gaz sont la raison des ralentissements du trafic en période de chaleur, modifiant la qualité de l’air ; ils sont de plus à l’origine de difficultés respiratoires et d’allergies. 50% de ces rejets sont dus aux diesel, les 50 autres aux utilisations domestiques.
Ce gaz occulté jusqu’ici chez nous ne l’est pas au Japon ou en Amérique du Nord.

Les particules.

Impossible de les rater ! La fumée noirâtre sortant du pot d’échappement est toujours d’actualité, et très dangereuse même si on ne la voit pas toujours ! Dangereuse pour les insuffisants respiratoires mais aussi les enfants de bas âge, un enfant en poussette derrière un diesel pourra lui entraîner de l’asthme. Elles seraient aussi cancérigènes.
Les filtres à particules en retient 90%, mais il ne sera obligatoire qu’en 2006. Certains constructeurs les proposes en série, d’autres en option, mais tous les véhicules diesel devraient en disposer. Question de santé publique.

La pollution est également d’ordre sonore et visuelle. La plupart des moteurs diesel d’accès / de gamme moyenne sont mauvais dans ce domaine. Particulièrement les anciens. Les véhicules essence ne sont pas tous silencieux bien évidemment (citadines, pour les autres types, c’est selon vos goûts, on aime ou pas).


Durée de vie.
Egalement un autre point que l’on oublie. La résistance d’un Diesel au temps est grande, il vivra longtemps à travers divers propriétaires. Ce qui fait que, sur toute sa vie, il polluera plus qu’un moteur essence, gardé moins longtemps avant la casse.
Ex : Renault Mégane 1.4 16V 98ch 3p. à 162 gCO2/km à 12 ans, 25000 km/an
= 48,6 Tonnes de CO2
Renault Mégane 1.5 dCi 100ch 3p. à119 gCO2/km à15 ans, 30000 km/an
= 53,6 Tonnes de CO2








Point agrément de conduite
Il s’agit ici plus ou moins d’une question de goût. Voici les avantages et défauts de nos deux moteurs.


ESSENCE
Avantages Défauts
·1 Souplesse du moteur
·2 Puissance disponible à tout régime
·3 Sonorité de certains moteurs ·4 Manque de couple dans certains cas


DIESEL
Avantages Défauts
·1 Tout le couple disponible à bas régime, utile pour le tout-terrain
·2 Comportement « pépère » sur certains véhicules. On apprécie ou non ! ·5 Sonorité
·6 Vibrations
·7 Moteur creux après 2000 tr/min (environ)
·8 Engendrant un manque de sensation d’accélération sur cette plage



NOTRE AVENIR

Il est bien évidemment assuré que notre avenir ne réside ni dans l’essence ni le diesel. Il existe dès aujourd’hui de nouvelles manières d’aider la planète, tout du moins de polluer moins. De plus, l’Etat vous attribuera une déduction d’impôt de 1500€.

Voitures électriques
Voitures au GPL : ce carburant ne rencontre pas le succès qu’il mériterait. Il ne coûte que 0,2€ / L environ, malgré que la consommation soit importante. Un des freins à sa distribution est le risque d’explosion ; bien que très faible grâce au réservoir blindé, il s’agit d’une peur déraisonnée.
Voitures au gaz 
Voitures hybrides : ces voitures ont le vent en poupe. Le concept est le suivant : associer un moteur thermique à un moteur électrique ; pour une consommation et une pollution moindre. Voici les modèles hybrides en vente en France :
Toyota Prius ( 1.5 - 77ch ) à 4,3 L/100km , 104 gCO2/km ( 24 950 € )
Lexus RX400h ( V6 3.3- 211ch + 68 ch)à 8,1L/100km , XXX gCO2/km ( 56 000 € )
Honda Civic IMA ( 1.3 - 83ch ) à 4,9 L/100km , 116 gCO2/km ( 22 100 € )
Voitures à pile à combustible : aucune de ces voitures n’est actuellement sur le marché, excepté la Honda FCX au Japon et en Californie, à très faible diffusion. Le principe est de faire fonctionner le moteur avec une pile générant de l’énergie.
Plusieurs concepts-cars ont entrepris d’exploiter cette technologie, et les adaptations grand public devrait arriver d’ici 2010.
CALCULER LE SEUIL DE RENTABILITE

Diesel ou essence ? Telle est la question ! Cette formule vous permettra de découvrir au bout de combien de kilomètres l’achat d’une voiture Diesel vous reviendra moins cher. Il vous sera même possible, en divisant le résultat par votre kilométrage annuel, de trouver combien d’années il vous sera nécessaire pour atteindre ce seuil.
Le calcul pourra vous paraître compliqué, mais c’est pour qu’il tienne sur une seule formule.





Il s’agit de la différence de prix divisée par la différence des coûts au kilomètre.

Voici un exemple, disposé avec une autre présentation : 

Opposons deux modèles : Mercedes C 180 K Vs Mercedes C 220 CDI
143ch 143ch
7,9 L/100 km 6,1 L/100 km
29 700€ 32 500€

( 7,9 x 1,31 / 100 ) - ( 6,1 x 1,11 / 100 )
= 0,10349 - 0,06771
= 0,03578

32500 - 29700
= 2800

2800 / 0,03578
= 78256 km pour rentabiliser.

Je roule 18000 km / an : 78256 / 18000 = 4,3 ans.
Je roule 30000 km / an : 78256 / 30000 = 2,6 ans.

mercredi 6 septembre 2017

La Boutique Anti Diesel...disponible par mail !

Afin de faire profiter au plus grand nombre des produits dérivés de la BAD, j'avais mis en place une boutique en ligne. Petit à petit, j'avais mis à jour le catalogue en l'étoffant sensiblement. Malheureusement, cette boutique n'est plus disponible. Par ailleurs, tenir à jour un tel catalogue s'est avéré particulièrement chronophage. Davantage...que gérer les visuels à part et de prendre vos commande par mail.

Retour donc à l'ancien système présenté ici....Mais de manière plus constructive :

Le nouveau catalogue

Chaque produit est disponible avec plusieurs visuels, j'en parle un peu plus loin.

TypePrix
T-Shirt
Voir Tableau prix
Stylo
3,00 €
Mug
10,00 €
Sac Coton
20,00 €
Tapis de souris
10,00 €
Plaque aimanté
25,00 €

Visuels

RectoVerso
OfficielOfficiel
TDI (noir)TDI (noir)
Logo espagnolLogo espagnol
BAD BOY (recto)BAD BOY Will
TDI TDCITDI TDCI
HDI DCIHDI DCI
DIESEL SUCKSDIESEL SUCKS
TUETUE
TUE (homme)TUE (homme)
TUE (homme/femme)TUE (homme/femme)
PUEPUE
ENTOURAGEENTOURAGE
ARGENT texteARGENT texte
ARGENT soldesARGENT soldes
CANCERCANCER

Dans vos mails, devront apparaitre les informations suivantes :

Pour un T-Shirt :
-MC/ML
-Couleur
-Taille
-Visuel recto
-Visuel verso
-Quantité ?

Par défaut s'il manque une info, que j'ai reçu le paiement mais pas de réponse, ce sera du L, logo officiel au recto et «Le Diesel Tue» au verso (longueur des manche et couleurs en fonction du paiement reçu). 


Pour un autre item, préciser simplement la quantité et le visuel (les visuels pour les sacs, qui fonctionnent comme les T-shirts). Je sais, pour l'instant, seuls les T-shirts sont disponibles côté vêtements. Le reste viendra plus tard je l'espère. 

Prix des T-shirt :

Voici le tableau des prix, hors frais de ports
T-shirtCouleurPrix
Manche Courtes (MC)Blanc
15,00 €
Manche Courtes (MC)Noir
20,00 €
Manche Longues (ML)Blanc
20,00 €
Manche Longues (ML)Noir
25,00 €
Ajoutez à cela 5€ de frais de port par commande (livraison économique, par défaut)
Pourquoi les T-shirt noirs coûtent plus cher ? Parce que Vistaprint me le fait payer plus cher, tout simplement. Quoiqu'il en soit, vous restez gagnants, j'ai arrondi les prix par valeurs inférieur. Donc non, je ne gagne pas d'argent sur ces produits, c'est ma contribution à rendre le monde dans lequel on vit meilleur.

samedi 29 juillet 2017

Audi rappelle jusqu'à 850.000 véhicules diesel

Je partage ici le contenu d'une dépêche AFP récupérée ici :


Ce rappel volontaire concerne des véhicules Audi dotés de moteurs V6 et V8 TDI 

Le constructeur haut de gamme allemand Audi a annoncé vendredi le rappel de jusqu'à 850.000 véhicules diesel pour abaisser leurs émissions polluantes, quelques jours après une démarche similaire de son concurrent Daimler.
Ce rappel volontaire de la filiale de Volkswagen, gratuit pour les clients, concerne des véhicules dotés de moteurs V6 et V8 TDI répondant aux normes Euro 5 et Euro 6 (les plus récentes), en Europe mais aussi dans d'autres pays non spécifiés hormis les Etats-Unis et le Canada, a indiqué la marque aux anneaux dans un communiqué.

Parmi les véhicules rappelés figurent aussi des véhicules Volkswagen et Porsche, autres marques du groupe Volkswagen, équipés de ces moteurs.

Le rappel consistera, en accord avec l'agence fédérale de l'automobile KBA, chargée des homologations de véhicules en Allemagne, à installer un nouveau logiciel afin d'améliorer "le comportement de (leurs) émissions dans les conditions réelles de conduite", explique pudiquement Audi.

Le constructeur espère ainsi "contribuer à réduire l'ensemble des émissions dans les centre-villes" et à "contrecarrer de possibles interdictions de circulation", ajoute le constructeur bavarois.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole d'Audi n'était pas en mesure de donner de détails sur les pays concernés ou la répartition du rappel par marques. Il a toutefois indiqué que les moteurs V6 et V8 TDI constituaient une "grande partie" des véhicules diesel d'Audi.

A titre de comparaison, la marque aux anneaux a vendu 1,87 million de voitures en 2016, toutes motorisations confondues.

Son initiative survient trois jours après que l'allemand Daimler a étendu une mesure de rappel volontaire à plus de trois millions de véhicules diesel de sa marque Mercedes-Benz en Europe.

Le débat sur le sort à réserver aux véhicules diesel, dont les émissions polluantes (NOx) sont supérieures à celles des véhicules essence, fait actuellement rage en Allemagne, près de deux ans après l'éclatement du scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen.

Les pouvoirs publics, pris en tenaille entre le souci de ne pas léser l'industrie automobile et leurs obligations en matière de santé publique, ont convoqué un sommet de crise sur le diesel, qui réunira le 2 août à Berlin responsables politiques et constructeurs automobiles.

L'idée était de s'accorder sur un plan de bataille pour réduire les émissions polluantes des véhicules diesel dans le pays mais les constructeurs semblent avoir décidé de prendre les devants pour éviter la menace de plus en plus tangible, dans plusieurs grandes villes du pays, de voir les véhicules diesel interdits de circulation certains jours. Cette menace a déjà des effets sur les ventes de voitures diesel, en repli.

Les constructeurs, pas seulement allemands, ont pendant des années profité de ce que beaucoup jugent être une faille dans la réglementation européenne, désactivant le filtrage des émissions polluantes dans certaines conditions, par exemple en cas de températures extérieures basses au motif que cela protégeait les moteurs.

mardi 25 juillet 2017

Changement de boutique à venir

Il y a quelques semaines, un fan m'a fait remarqué que la boutique en ligne était inaccessible. Pensant à un problème de connexion, puis un problème ponctuel, je ne m'étais pas trop alarmé. Mais n'arrivant pas à joindre comboutique.com ni à me connecter à leur site, je pense que ma boutique est perdue....

Qu'à cela ne tienne, je vais dans un premier temps migrer sur spreadshirt où j'avais déjà un compte d'ailleurs. Cette migration m'a obligé à refaire tous mes design, qui vont gagner en qualité (bonne nouvelle !).

En attendant, vous pouvez toujours me contacter par mail pour des commandes VistaPrint qui vont aussi profiter des nouveaux design.

mardi 18 juillet 2017

Qualité de l'air: le gouvernement sommé d'agir au plus vite

Cet article de Dominique SCHROEDER est paru initialement sur TV5 Monde.
C'est une première: le Conseil d'Etat a sommé mercredi le gouvernement d'agir contre la pollution de l'air qui provoque près de 50.000 morts prématurées par an et constitue l'une des principales préoccupations environnementales des Français.
Le Conseil, saisi par l'association Les Amis de la Terre, "a enjoint au Premier ministre et au ministre chargé de l'Environnement" de prendre, "dans le délai le plus court possible", "toutes les mesures nécessaires" pour ramener les concentrations de particules PM10 (diamètre inférieur ou égal à 10 microns) et de dioxyde d'azote (NO2) en dessous des valeurs limites autorisées, dans toutes les zones où elles étaient encore dépassées en 2015.
C'était le cas dans douze zones pour le dioxyde d'azote (Paris, Marseille, Grenoble, Lyon, Strasbourg, Toulouse...) et de trois pour les particules (Rhône-Alpes, Paris, Martinique).
Le gouvernement a jusqu'au 31 mars 2018 pour transmettre à la Commission européenne les plans sur la qualité de l'air élaborés pour ces zones.
"C'est une grande première et l'aboutissement de onze ans de travail juridique", a réagi auprès de l'AFP le président de l'ONG, Florent Compain.
"Surtout, ce n'est que le commencement, parce que l'Etat maintenant doit mettre en place des plans", ajoute-t-il, rappelant que la pollution de l'air est un enjeu majeur de santé publique.
Cette décision, non assortie d'une astreinte, intervient alors que la France est visée par deux procédures lancées par Bruxelles sur la qualité de l'air, l'une concernant les dépassements des valeurs limites de PM10, l'autre celles de NO2.
Parallèlement, le Conseil d'Etat annule "les décisions implicites du président de la République, du Premier ministre et des ministres chargés de l’environnement et de la santé refusant (...) d'élaborer des plans conformes" à la directive européenne de 2008 sur la qualité de l'air.
L'UE a fixé à 40 microgrammes/m3 les concentrations maximales de PM10 et de NO2 (en moyenne annuelle), des valeurs limites transposées dans le code de l'environnement.
- Obligation de résultat -
Si la situation s'est globalement améliorée depuis 15 ans, ces normes sont régulièrement dépassées dans les grandes villes mais aussi dans des bassins industriels.
Les oxydes d'azote, en particulier le dioxyde d'azote, sont des gaz nocifs pour le système respiratoire, émis notamment par les moteurs diesel. Le NO2 contribue en outre à la formation d'ozone, un autre polluant, lors de journées chaudes et ensoleillées.
Les particules PM10 sont des micro-poussières restant en suspension dans l'air, qui s'infiltrent profondément dans les voies respiratoires. Elles proviennent directement des combustions industrielles et domestiques et des transports (diesel).
Pour le Conseil d'Etat, les plans de protection de l'atmosphère établis dans les zones concernées par la pollution n'ont pas permis d'assurer dans un délai raisonnable le respect des valeurs limites. Il en déduit que de nouvelles mesures doivent être prises pour que les obligations fixées par la directive soient respectées. L'Etat a en effet une obligation de résultat, il ne peut pas se contenter de faire valoir qu'il a établi un plan.
Selon l'agence Santé Publique France, la pollution aux particules entraîne 48.000 morts prématurées dans le pays, soit 9% de l'ensemble des décès.
Globalement, la pollution de l'air coûte plus de 100 milliards d'euros par an à la France, affirmait un rapport du Sénat en 2015.
Dans l'Union européenne, à cause de la mauvaise qualité de l'air, plus de 400.000 citoyens meurent prématurément chaque année, selon la Commission européenne.
Les principales mesures existantes concernent les pics de pollution (réduction de vitesse, pastilles de couleurs) mais de l'avis des spécialistes, la pollution "de fond", c'est-à-dire au quotidien et non pas pendant un pic, est la plus problématique.

lundi 15 mai 2017

Le Monde économie : premier fort recul du diesel sur le marché de l’occasion français

Voici un extrait d'un article d'Éric Beziat pour le monde économie, issue d'un entretien avec Vincent Hancart d'AutoScout24. L'article complet est disponible ici.

[...]
Jamais la part du diesel dans les véhicules d’occasion (VO) n’avait connu un tel recul. Jusqu’ici, cette motorisation surdominait le marché, se maintenant sans broncher au-delà des deux tiers des transactions alors que, dans le neuf, cette part est désormais tombée sous les 50 % (48,09 % en avril) et plus proche des 20 % pour les ventes aux particuliers.
La chute du diesel dans le VO est toutefois à relativiser. Non seulement sa part de marché reste largement majoritaire à 65,4 %, mais ce coup de froid intervient dans un marché de l’occasion français en recul de 6,3 % le mois dernier, qui, comme le neuf, a pâti du nombre moindre de jours ouvrables qu’en avril 2016. De plus, cette baisse ne touche pas de façon égale tous les segments. Logiquement, sont surtout concernées les voitures de taille petite à moyenne, pour lesquelles le surcoût d’une motorisation diesel n’a que peu d’intérêt économique.

5,6 millions de véhicules vendus en 2016

Il n’empêche : il s’est vendu 30 000 voitures diesel d’occasion de moins en ce mois d’avril que l’an dernier à la même époque. Et ce n’est probablement pas fini. Les signes avant-coureurs d’une accélération de la mutation sont là. « Nous constatons que, sur notre site, 44 % des recherches concernent des voitures à essence, explique Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout 24 France, alors que l’offre essence ne représente qu’un quart des petites annonces. » Un décalage qui risque fort de peser à la baisse sur les prix des occasions diesel.
Avec 5,6 millions de véhicules vendus en 2016, le marché de l’occasion français est, en volume, deux fois et demie plus important que celui des voitures neuves. Son « économie » est intimement liée à celle des véhicules professionnels, flottes d’entreprises, voitures de loueurs, qui fournissent le gros des autos à la revente. Or, ces flottes sont encore équipées à 80 % en diesel, un taux qui ne recule pas pour le moment.
Mais si la demande de diesel d’occasion recule fortement ou si les prix baissent, tout cet édifice sera ébranlé. Les gestionnaires de flottes professionnelles seront tentés de revoir leur politique d’achat, au profit de motorisations différentes : essence ou hybrides.
[...]